UN PARFUM A FAIRE SOI-MÊME

Nicolas de Barry partage avec vous une recette simple d'un parfum à la mode au XIXème siècle





Voici une recette simple que vous pouvez réaliser chez vous avec des huiles essentielles naturelles.

Parfum pour un mouchoir

Cette recette de la fin du XIXème siècle illustre un art de vivre, et une manière particulière de se parfumer. Le parfum se cache sous les replis des robes, des jupons et des mantes… Au fond d’un sac, un mouchoir est le signe olfactif de la personnalité de son propriétaire: on le donnera à son amant, ou on le laissera tomber négligemment pour que le soupirant s’en inspire – au sens propre – et le rapporte. Les gants aussi seront parfumés pour le baise- main.
La femme met le mouchoir à son nez pour se rappeler qu’elle est belle et désirable…
Cette recette nostalgique vous donnera peut-être l’envie de revenir à ces modes raffinées, ou bien vous resterez fidèle au mouchoir en papier jetable, aromatisé à la menthe ou au citron synthétique !
Ce parfum, vous en laisserez quelques gouttes sur votre mouchoir et dans vos gants, mais vous pourrez aussi vous en parfumer le corps ; il est à la fois frais et sensuel : la Rose, l’Ambre et la Civette en assurent la pérennité, la Lavande et le Vétiver l’allègent un peu. Choisissez des mouchoirs en dentelle pour que l’effet soit absolu.

Ingrédients :
Alcool, 100ml
Absolue de Rose, 6ml
Huile essentielle de Lavande, 3 ml
Néroli, 3 ml
Vanille (teinture), 2ml
Huile essentielle de Vétiver, 2 ml
Huile essentielle de bourgeons de cassis, 0,5 ml
Ambre, 2 ml
Civette, 0,2 ml



Mélanger et laisser reposer un mois. Procédez au glaçage en laissant votre flacon une nuit dans le congélateur puis filtrer avec un filtre à papier fin (spécial parfumerie). Votre parfum est prêt, mais il est préférable de le laisser «mûrir » pendant quelques mois avant de l’utiliser.
(cette recette est tirée du livre "Des parfums à faire soi-même" de Nicolas de Barry)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire